Copyright 2020 - copyright UMR ESPACE-DEV - 2017

Nomination

  • Catherine SabinotCatherine Sabinot a été nommée par l'IPBES comme experte (Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services) pour la thematique "Assessment of the underlying causes of biodiversity loss, determinants of transformative change and options for achieving the 2050 vision for biodiversity (“transformative change assessment”).

 

 

One Planet Fellowship : lancement du 2ème appel à candidatures en Afrique

felloshipCréé en décembre 2017 lors du One Planet Summit, le One Planet Fellowship est un programme clé pour former les chercheurs africains et européens à des pratiques agricoles plus responsables en Afrique.

Doté d’environ 20 millions de dollars pour 5 ans, le One Planet Fellowship est soutenu par les fondations BNP Paribas et Bill & Melinda Gates, la Commission européenne et le Centre de recherches pour le développement international (CRDI, Canada), et est opéré par AWARD (ICRAF, Kenya) et la fondation Agropolis.

Inspiré par le modèle de AWARD, ce programme de mentorat et d’accélération de carrière pour les chercheurs répond à une véritable nécessité de faire face à la vulnérabilité des systèmes de production alimentaire du continent africain et de créer une communauté de chercheurs africains et européens travaillant sur l’adaptation au changement climatique dans le secteur agricole en Afrique. Pour le tout premier appel à candidatures du programme, lancé en février 2019, 45 lauréats issus de 12 pays africains ont été sélectionnés parmi 1 523 candidats.

Fin 2019, le One Planet Fellowship a lancé son 2ème appel à candidatures destinés aux chercheurs prometteurs spécialisés dans l’adaptation au changement climatique en Afrique. Le Maroc et l’Algérie sont les nouveaux pays qui se joignent à cette seconde édition.

Au total, 14 pays sont donc éligibles : le Maroc, l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, la Tanzanie, le Togo, la Zambie, le Nigeria, le Mali, le Malawi, le Sénégal, le Kenya, l’Ethiopie, et la Côte d'Ivoire.

 

Pour candidater :
https://oneplanetfellowship.org/call-next-cohort-one-planet-fellowship-opens

[OFFRE D'EMPLOI] - Gestionnaire d'unité

Picto emploiL'UMR Espace-Dev cherche un(e) gestionnaire d'unité (CDD 3 mois). Le ou la gestionnaire aura pour mission d'effectuer des actes de gestion administrative liés aux domaines des ressources humaines, financières, comptables et matérielles.
 

Séminaire Les sciences humaines et sociales dans les aires marines protégées

homner

 

Pour la compréhension et la mobilisation des dynamiques territoriales, sociales et culturelles en appui aux politiques de gestion
3, 4 et 5 février 2020 - Pôle numérique Brest Iroise

Télécharger le programme

 

Présentation du GIS HomMer, groupement d’intérêt scientifique porté par l’UMR Espace-Dev Hommer


Les questionnements scientifiques relatifs aux dimensions humaines des aires marines et côtières protégées (AMP) sont de plus en plus nombreux. Les envisager collectivement est la condition d’une plus grande articulation entre recherche et gestion.
Le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) HomMer est un réseau national de recherche collaborative associant des chercheurs en sciences humaines et sociales (SHS) et des gestionnaires d'AMP de France métropolitaine et d'Outre-Mer.
L'objectif de ce réseau est de développer et diffuser des connaissances scientifiques sur les dimensions humaines des AMP en élaborant collectivement le processus de recherche, de la construction des questionnements scientifiques jusqu’à la mise en œuvre d’actions de médiation scientifique et technique.


Son projet scientifique s'articule autour de trois grandes thématiques : fréquentation, usages et gouvernance des AMP et des espaces environnants.


Pour identifier les actions qu’il va porter avec ses nombreux partenaires durant les prochaines années, le GIS HomMer organise à Brest, du 3 au 5 février 2020, un séminaire intitulé :
« Les sciences humaines et sociales dans les aires marines protégées. Pour la compréhension et la mobilisation des dynamiques territoriales, sociales et culturelles en appui aux politiques de gestion »

Plus d’informations sur cet événement dans le programme ci-dessus


Et plus d’informations à propos du GIS HomMer sur son site web.

Nos dernières publications

icone documentation publication

Satge Frédéric, Hussain Y., Xavier A., Zola R. P., Salles L., Timouk FranckSeyler Frédérique, Garnier J., Frappart F., Bonnet Marie-Paule. (2019). Unraveling the impacts of droughts and agricultural intensification on the Altiplano water resources. Agricultural and Forest Meteorology, 279.

http://dx.doi.org/10.1016/j.agrformet.2019.107710

WOS:000500197400021

During the last decades, agriculture has drastically increased over the South American Andean Plateau (Altiplano), resulting in extensive changes in land cover from native vegetation to essentially Quinoa crop. Along with climatic variability, these land use changes appear as a catalyst in worsening the already existing drought events and water scarcity processes. Hence, understanding their relative contributions to the regional desertification process is crucial for sustainable water-use adaptation, but also is quite ambiguous because of water resource data scarcity over the Altiplano. Therefore, in the present study, an attempt to measure the impact of severe droughts and agricultural intensification on the water resources has been made using remote sensing datasets. The first step was dedicated to the validation of newly released CHIRPS v.2 precipitation and GLEAM v.3 potential evapotranspiration products by comparing their estimates with the results obtained from gauges data. Then, the Standardized Precipitation Index (SPI) was used to describe past hydro-meteorological drought events in terms of their spatial extent, duration, intensity and their impacts on the regional water resources. Finally, the dynamic trends in the spatial extent of the Quinoa crop and the meteorological conditions derived from CHIRPS v.2 and GLEAM v.3 were compared with the Vegetation Condition Index (VCI) and the Total Water Storage (TWS) derived from AVHRR and GRACE data respectively, to observe the respective influence of agriculture and climate variability on the regional hydrological system. A significant increase in Quinoa crop extent is observed from 2001 which corresponds to a significant decrease in regional VCI and TWS. Based on this trend, agriculture appears as a contributing factor in the water scarcity process over the Altiplano. The outcomes of this study will contribute to local decision making for a better water management and hydro-meteorological monitoring system.

Affiliation IRD : UMR 228 (ESPACE-DEV) ; UMR 234 (GET) ; UMR 065 (LEGOS)

Copublication Sud avec : Bolivie ; Brésil

Lien Horizon FDI : http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010077390

Descr. géo. Horizon : BOLIVIE ; PEROU ; ANDES

f t g m
UMR ESPACE-DEV
France : Maison de la télédétection - 500 rue JF Breton - 34093 Montpellier cedex 5
Tél : 04 67 55 86 05 - Fax : 04 67 54 87 00
Guyane : IRD - 0.275 Km Route de Montabo - BP 165 - 97323 Cayenne cedex
Nouvelle-Calédonie : Centre IRD Anse Vata - BPA5 98848 Nouméa Cedex
Réunion : Université de la Réunion
15 avenue René Cassin - BP 7151 - 97715 Saint-Denis Messag cedex 9