Copyright 2017 - copyright UMR ESPACE-DEV - 2017

Projet "Fighting Malaria : From “Global War” to “Local Guerrillas” at International Borders" - Bill & Melinda Gates Foundation

20170511 170725cutLe projet "Fighting Malaria : From Global War to Local Guerrillas at International Borders" porté par l'UMR Espace-Dev et ses partenaires (Fiocruz/ICICT, CHAR/CDPS) a été sélectionné par la Bill & Melinda Gates Foundation dans le cadre de l'appel à projets " Grand Challenges Explorations Round 18 ".

 

L’élimination du paludisme constitue un des Objectifs post-2015 pour le Développement Durable (ODD, http://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/health/), la maladie ayant vu ses taux d’incidence et de mortalité significativement diminuer depuis 2000. Cependant, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le paludisme était encore responsable de 214 millions de cas et de 438000 décès en 2015. Atteindre l’élimination du paludisme requièrent le maintien d’efforts coordonnés au niveau mondial (« global war ») mais également une lutte ciblée (« local guerillas ») dans des contextes locaux favorisant le maintien de la transmission. En particulier, le « paludisme transfrontalier » est considéré comme un obstacle majeur à l’élimination de la maladie. Les frontières internationales séparent le plus souvent des réalités très différentes des points de vue socio-économique, environnemental, culturel et de gestion territoriale. L’absence de visions objectives et unifiées des situations épidémiologiques du paludisme dans les zones transfrontalières, du fait d’un manque de partage et d’une non comparabilité immédiate des données, des informations et des connaissances de part et d’autre des frontières, participe à la difficulté de définir des stratégies de prévention et de lutte efficaces, ainsi qu’au renvoi de responsabilité d’un pays à l’autre.


Selon ces différents points de vue, la zone transfrontalière guyano-brésilienne est typique : ces dernières années, le nombre de cas de paludisme a fortement diminué dans les deux pays pour atteindre, en 2016, moins de 500 cas en Guyane française et moins de 11500 cas dans l’état brésilien d’Amapá, frontalier avec la Guyane – la Guyane française s’est ainsi doté d’une plan de pré-élimination du paludisme à l’horizon 2018 et le brésil s’est engagé dans un plan d’élimination d’ici 2030, en accord avec les ODD – ; toutefois, il subsiste une circulation importante de plusieurs espèces plasmodiales dans la zone transfrontalière entre les deux pays, au sein des populations autochtones vulnérables et de populations mobiles difficiles à atteindre et à suivre (orpailleurs en particulier) ; les méthodes de diagnostic, de traitement et de suivi des patients diffèrent d’un pays à l’autre ; enfin, la coopération transfrontalière, le partage de données, d’informations et de connaissances sont, à ce jour, insuffisants.

Dans ce contexte, le projet "Fighting Malaria : From Global War to Local Guerrillas at International Borders", porté par l'UMR Espace-Dev (Emmanuel Roux, Jean-Christophe Desconnets) en collaboration avec ses partenaires (ICICT/Fiocruz(1), LACEN-AP(2), CDPS/CHAR(3)), a été sélectionné par la Fondation Bill & Melinda Gates dans le cadre de l'appel à projets "Grand Challenges Explorations Round 18". Il a pour objectif de développer et de mettre en œuvre de façon opérationnelle l’harmonisation et la publication des informations relatives aux cas de paludisme recensés par les systèmes de surveillance de Guyane française et du Brésil. La construction d’une base de données harmonisées transfrontalière repose sur : (i) l’expertise du partenariat (épidémiologie, parasitologie, systèmes de surveillance) pour définir les règles d’intégration et d’harmonisation ; (ii) la technologie informatique ETL (pour Extract, Transform and Load) pour la mise en œuvre de ces règles de façon automatique et régulière ; et (iii) l’utilisation de standards de méta-données et d’ontologies de domaine afin de formaliser la connaissance et de faciliter la reproductibilité de l’approche dans d’autres contextes transfrontaliers. En particulier, l’approche sera adaptée et appliquée à la tri-frontière Colombie-Pérou-Brésil.

Ce projet s’inscrit dans un objectif plus ambitieux de l’UMR ESPACE-DEV et de ses partenaires : la construction d’observatoires transfrontaliers des maladies vectorielles. Cela consiste à développer et à mettre en œuvre les méthodologies, le partenariat et les outils permettant de recueillir, représenter, analyser et modéliser conjointement des données, informations et connaissances transfrontalières comparables, pluridisciplinaires, spatialisées, qualifiées, et ce sur le long terme. Plusieurs programmes de recherche et de renforcement des capacités (co-)portés par l’UMR ESPACE-DEV contribuent à ces travaux : projets TéléPal, APUREZA et Sentinel2-Malaria financés par le programme TOSCA/CNES; projet GAPAM-Sentinela financé par le programme Guyamazon ; Jeune Equipe Associée à l’IRD JEAI GITES.

 

(1) Instituto de Comunicação e Informação Científica e Tecnológica em Saúde (ICICT) de la Fundation Oswaldo Cruz (Fiocruz), Rio de Janeiro, Brésil
(2) Laboratório Central de Saúde Pública do Amapá (LACEN-AP)
(3) Service des Centres Délocalisés de Prévention et de Soin (CDPS) du Centre Hospitalier Andrée Rosemon (CHAR) de Cayenne, Guyane française

Légende photo :
Le pont sur le fleuve Oyapock, frontière entre la Guyane française et l’État brésilien d’Amapá. Achevé en 2011 et mis en service en 2017, il est un symbole à la fois des succès et des défis de la coopération transfrontalière, dans le domaine de la santé notamment (photo : copyright Paulo Peiter, Fiocruz/IOC/LDP, 2015).

f t g m

Connexion intranet

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
UMR ESPACE-DEV
France : Maison de la télédétection - 500 rue JF Breton - 34093 Montpellier cedex 5
Tél : 04 67 55 86 05 - Fax : 04 67 54 87 00
Guyane : IRD - 0.275 Km Route de Montabo - BP 165 - 97323 Cayenne cedex
Nouvelle-Calédonie : Centre IRD Anse Vata - BPA5 98848 Nouméa Cedex
Réunion : Université de la Réunion
15 avenue René Cassin - BP 7151 - 97715 Saint-Denis Messag cedex 9