Avec l’augmentation des intensités et fréquences des catastrophes naturelles ces dernières années en Afrique de l’Ouest, une meilleure prévision de leurs impacts est un défi majeur. Le projet STEWARD “Systèmes d’alerte précoces statistiques des risques liés aux évènements météorologiques intenses issus de systèmes probabilistes, sur les villes en Afrique de l’Ouest” vise à élaborer un modèle de prévision des risques liés aux évènements météorologiques intenses pour la population des villes très vulnérables: Abidjan, Dakar, Ouagadougou et Niamey. Il se concentrera sur les événements hydrométéorologiques intenses, responsables du plus grand nombre de morts en Afrique de l’Ouest, et sur les vagues de chaleur et tempêtes de poussière, facteurs de risque de méningite bactérienne. Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire d’optimiser des informations fiables à partir de grands ensembles de données dérivés de réanalyses et de modèles de prévision probabilistes. Les objectifs sont d’identifier les impacts humains de ces aléas grâce à des enquêtes de terrain et de proposer un modèle d’alerte précoce des risques humains à partir d’approche multi disciplinaire