L’île de Mayotte est caractérisée par de fortes pentes, un climat tropical, des récifs coralliens exceptionnels et une forte urbanisation. Pour toutes ces raisons, les processus et effets d’érosion constituent une problématique environnementale majeure. En effet, la gestion du littoral, et donc la morphodynamique côtière, intrinsèquement liée aux apports terrigènes et leur devenir, est une question prioritaire. L’envasement du lagon et les processus de sédimentation sont encore peu connus alors que de forts enjeux humains et environnementaux se trouvent aujourd’hui menacés par le recul du trait de côte. Le CUFR, associé à CREOCEAN OI, étudie les effets de l’érosion sur l’envasement du lagon et les processus hydro-sédimentaires récifaux au droit de deux sites pilotes (Mtsamboro et Passamainti) au regard des enjeux humains et du recul du trait de côte qui les caractérisent. L’aspect scientifique novateur et le caractère ambitieux de ce projet résident sur la prise en compte de l’intégralité du profil côtier (petits fonds lagonaires coralliens, zone intertidale et trait de côte).

En savoir plus

Vue aérienne du littoral du village de Mtsamboro (Cliché M. Jeanson)