Ces dernières années, l’incidence mondiale de la dengue a fortement augmenté. Sa transmission a surtout progressé dans les zones urbaines et périurbaines faisant de cette maladie un sujet majeur de préoccupation pour la santé publique. La gestion et la prévention de la propagation de cette maladie nécessitent une meilleure compréhension: (i) des mécanismes de diffusion des épidémies associés aux paysages urbains, (ii) du rôle des facteurs environnementaux, sociaux et économiques dans ces processus (analyses qualitative et quantitative) (iii) des degrés de vulnérabilité de la ville face aux maladies émergentes infectieuses à transmission vectorielle.

L’objectif du projet est de développer et tester des méthodes pour caractériser via une approche télédétection multi-capteurs (optique et radar) haute et très haute résolution les interactions hommes-vecteurs en contexte urbain à l’échelle de la tâche urbaine et à l’échelle du quartier.